Un million d’arbres pour le Brésil

En réaction à la politique de Bolsonaro, nous nous sommes engagés à planter 1 million d’arbres supplémentaires au Brésil. Les arbres seront plantés au cours des 6 prochains mois sur la bande littorale du Brésil, afin de reconnecter les îlots boisés restants.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Bolsonaro il y a six mois, la déforestation au Brésil a connu une hausse vertigineuse de 84 %. Afin de soutenir les ruralistas du pays, le gouvernement actuel du Brésil renforce son secteur agricole. Une application laxiste des lois permet à ce dernier de développer ses activités dans des zones qui étaient protégées auparavant.

Dans un laps de temps incroyablement court, la présidence de Bolsonaro est devenue une menace pour l’environnement, les groupes indigènes et les droits humains.

Le programme environnemental actuel du Brésil représente une menace pour le travail d’Ecosia qui se concentre sur le reboisement de la Forêt atlantique.

La Mata Atlântica (de son nom portugais) traverse la bande littorale du Brésil. Adjacente à l’Amazonie, sa voisine plus connue, la Forêt atlantique est plus ancienne mais pas moins en danger.

Il ne reste plus que 8 % de la forêt. Ces îlots sont le dernier refuge pour 60 % des espèces endémiques de la flore et de la faune du Brésil : la protection de la Mata Atlântica est par conséquent d’une importance vitale.

C’est pourquoi nous nous sommes engagés à planter un million d’arbres supplémentaires au Brésil, ce qui développerait notre partenariat déjà fructueux avec le PACTO Mata Atlântica.

Severino (à gauche) est le directeur du PACTO. Nous avons pris cette photo en octobre 2017 lors de notre première visite de l’organisation Copaiba, l’un des 300 projets sous le PACTO.

Explication : Bolsonaro, le Brésil et l’environnement


Au cours des dernières décennies, le Brésil a développé un grand nombre de politiques environnementales. En 1992, le pays a même hébergé la première conférence mondiale sur le climat.

En septembre 2016, lors de la signature des Accords de Paris, le Brésil s’est engagé à réduire ses émissions de CO2 de 43 % d’ici 2030.

Mais depuis que Bolsonaro a pris le pouvoir, la position environnementale du Brésil a radicalement changé.

Il ne reste plus que 8 % de la forêt. 

En fusionnant le Ministère de l’agriculture et le Ministère de l’environnement, Bolsonaro dynamise à la fois les secteurs agricoles et miniers. Ceci place la frontière entre le territoire indigène protégé sous contrôle gouvernemental plutôt que sous celui d’agences environnementales indépendantes.

« Le gouvernement fédéral essaie d’anéantir le Code forestier du Brésil », nous confie Severino Ribeiro, directeur du PACTO.

Via « une mesure provisoire [qui entraînera une] amnistie de la déforestation » qui annulerait la protection de zones rurales précédemment protégées, et « pourrait causer la déforestation d’une zone de la taille du Portugal ».

Pourquoi la politique de Bolsonaro est une menace pour le climat


La propriété des terrains défrichés au Brésil permet aux organisations de plantation d’arbres de laisser leur empreinte.

Les propriétaires fonciers rendent volontairement le terrain disponible pour la plantation d’arbres. Ils font cela pour des raisons économiques et pour respecter les politiques relatives à la couverture forestière minimale sur les terrains privés.

Mais des titres de propriété transparents signifient que les fermiers font également des concessions aux sociétés forestières sur leurs terrains. Tandis que leur sol devient de plus en plus aride à cause de l’agriculture intensive, certains fermiers dans la région déclenchent souvent des incendies pour étendre leurs pâturages.

Mauricio (à gauche) et son équipe à l’ITPA combattant des feux de forêt. Ils sont généralement déclenchés par les fermiers locaux qui cherchent à étendre leurs pâturages.


Ceci était déjà un problème avant que Bolsonaro n’arrive au pouvoir, et c’est pourquoi les partenaires de plantation d’arbres d’Ecosia travaillent en étroite communication avec les fermiers. Grâce à un contact direct et à des ateliers, les fermiers du projet découvrent les avantages d’une forêt saine, de garder leur sol fertile et apprennent pourquoi les arbres peuvent être une alternative à la production de soja ou aux élevages.

Mais sous Bolsonaro, les fermiers se sentent maintenant incités à défricher les terrains.

Severino, directeur du PACTO, déclare que les institutions comme PACTO ne peuvent dorénavant plus contribuer aux politiques environnementales au Brésil. « Bolsonaro a détruit les conversations avec les organisations civiles », nous a-t-il dit.

Dans le passé, les politiques environnementales du Brésil admirées internationalement ont été le résultat des efforts combinés des responsables gouvernementaux et des représentants civiques.

Un million d’arbres pour la Mata Atlântica


« La Forêt atlantique est un hotspot de la biodiversité unique qu’Ecosia souhaite protéger et aider à reconstituer », annonce Pieter van Midwoud, responsable plantation chez Ecosia.

« Je fais confiance à PACTO et à toutes les organisations qui le composent pour continuer à faire un excellent travail », déclare Pieter. Plus de 10 groupes séparés viendront ensemble planter le million d’arbres supplémentaires.

Quand nous avons annoncé le partenariat, Severino était enchanté, signe que les organisations environnementales au Brésil sentent qu’elles ont besoin d’un soutien plus global.

La préservation de la biodiversité unique du Brésil a des applications de plus en plus urgentes au-delà des frontières du pays.

Les politiques de ce gouvernement sont « un énorme pas en arrière dans les efforts brésiliens pour le climat », annonce Christian Kroll, PDG d’Ecosia.

Avec ce million d’arbres supplémentaires au Brésil, nous passons un message : un autre monde est possible et nous ne réduirons pas nos efforts pour en faire une réalité.

Que pouvez-vous faire pour aider les forêts au Brésil ?


Partagez cet article, parlez à votre entourage de la menace sur la forêt tropicale et aidez Ecosia à planter plus d’arbres au Brésil.

Peut-être que vous utilisez déjà Ecosia sur votre ordinateur ? Vous pouvez également emporter Ecosia dans votre poche en téléchargeant notre application et en commençant le reboisement de la Forêt atlantique.



Installez Ecosia gratuitement et plantez votre premier arbre Ajouter Ecosia à x