Où et pourquoi plante-t-on des arbres ?

.

Ecosia soutient plus de 20 programmes de plantation d’arbres dans 16 pays : le Brésil, le Burkina Faso, la Colombie, l’Espagne, l’Éthiopie, le Ghana, Haïti, l’Indonésie, le Kenya, Madagascar, le Maroc, le Nicaragua, l’Ouganda, le Pérou, le Sénégal et la Tanzanie. Nous travaillons avec des partenaires locaux qui suivent la croissance de vos arbres sur le terrain.

Morocco-42--1-

Dans les zones critiques de biodiversité

Si vous pouviez planter un milliard d’arbres et deviez décider de l’endroit où ils auraient le meilleur impact sur les populations et la nature, où iriez-vous ?

Ethiopia-2017-Ecosia--224-of-279-

Notre choix s’est porté sur les zones critiques de biodiversité qui regorgent d’espèces uniques au monde. Ces espaces sont fortement menacés. Ils abritent au moins 1 500 espèces de plantes endémiques et leur surface a été réduite d’au moins 70 %.

Uganda-2018-Ecosia--60-of-76--1

La planète compte aujourd’hui officiellement 35 zones critiques de biodiversité. Bien que celles-ci ne représentent que 2,3 % de la surface de la Terre, elles abritent à elles seules plus de la moitié des espèces végétales recensées dans le monde et près de 43 % des espèces d’oiseaux, de mammifères, de reptiles et d’amphibiens que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur la planète.

Ghana--63-of-125-

Là où les populations en ont besoin

Les arbres sont extrêmement utiles et représentent une valeur ajoutée pour les agriculteurs et les communautés locales. Ils permettent de prévenir l’érosion, de créer un microclimat stable pour diversifier les cultures, de restaurer le cycle de l’eau et de générer des revenus.

Morocco-13

Cependant, dans les régions agricoles les plus pauvres de notre planète, les communautés et les agriculteurs n’ont pas les moyens de s’engager dans la plantation d’arbres et la restauration de l’environnement à plus grande échelle. Il est difficile d’obtenir des financements privés car aucun retour sur investissement ne peut être espéré avant trois ans. Les financements publics s’accompagnent quant à eux d’importantes contraintes administratives.

En plantant des arbres dans ces régions, nous créons des emplois pour les communautés locales et offrons aux agriculteurs des perspectives plus intéressantes que celle de vendre leurs terres au profit d’une production en monoculture.

Burkina--17-of-38-

Pourquoi plante-t-on des arbres chez Ecosia ?

Pour préserver la planète

Les arbres sont les super-héros de notre planète. Outre le fait qu’ils sont ce qu’il y a de plus efficace en matière d’absorption de CO2, les arbres contribuent à atténuer les effets du changement climatique, à relancer le cycle de l’eau, à empêcher la progression des déserts et à transformer des terres arides en forêts et en terres agricoles fertiles.

Uganda-2017-Ecosia--144-of-279-

Pour aider les populations locales

Les arbres permettent de renforcer les capacités des femmes et de sortir les populations de la pauvreté. Nos projets contribuent en effet à la revitalisation des communautés locales. La culture de produits frais dans les systèmes agroforestiers représente une source d’alimentation et de revenus pour les personnes qui en ont le plus besoin. Les arbres contribuent à régénérer les sols appauvris et permettent aux populations de vivre de leurs terres, ce qui évite ainsi à ces dernières de migrer pour chercher de meilleures conditions de vie ailleurs.

Senegal--63-of-100-

Les femmes et les hommes qui habitent dans les régions où sont mis en œuvre nos programmes se voient proposer un emploi stable et de quoi gagner leur vie, ce qui permet également de stabiliser la situation politique et économique des pays en développement. Grâce à ces revenus, les parents peuvent scolariser leurs enfants, acheter des médicaments et construire des maisons.

Ghana--3-of-125-

Pour protéger les animaux

En plantant des arbres avec Ecosia, vous contribuez à créer et à maintenir un habitat pour des espèces animales menacées partout dans le monde et vous soutenez la biodiversité. Les arbres peuvent également contribuer à façonner et à restaurer les paysages. Grâce à leurs puissantes racines, ils stabilisent le littoral et les flancs des montagnes.

PACTO_Copaiba_Nursery---1

Rien qu’en plantant un arbre, on peut lutter contre le changement climatique, restaurer les paysages, protéger la faune, améliorer l’accès des populations à une bonne nutrition, à l’emploi, à l’éducation et à l’aide médicale et favoriser la stabilité économique au niveau local. Stupéfiant, n’est-ce pas ?