Burkina Faso : démarrage en images

.

Il y a un mois environ, juste avant la saison des pluies, nous avons visité notre projet de reboisement au Burkina Faso.

Notre partenaire local, Hommes et Terre, a adopté une approche totalement inclusive en matière de plantation d’arbres. Les villageois élisent un « comité stratégique » qui participe à chaque étape du reboisement de leurs terres.

Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--14-of-38-

Certains villageois ont voyagé pendant trois jours pour nous rencontrer dans la capitale, Ouagadougou, et discuter de l’avenir de leur projet de reboisement.

Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--3-of-38-
Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--5-of-38-
Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--6-of-38-

Nous avons également fait la connaissance de sept chefs de village qui jouent un rôle clé dans la mobilisation de leurs communautés.

Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--4-of-38-
Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--9-of-38-

Grâce à vos recherches et au savoir-faire des villageois, plus de quatre millions d’arbres ont déjà été plantés au Burkina Faso.

Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--18-of-38-

Tôt le lendemain matin, nous nous sommes rendus sur l’un de nos sites de plantation au sud d’Ouagadougou. Lorsque nous sommes arrivés, tout le village creusait des lits de semence malgré la chaleur intense. Les lits en forme de demi-lune permettent aux semences de pousser en retenant l’eau de pluie.

Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--19-of-38-
Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--20-of-38-
Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--22-of-38-
Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--17-of-38-

Les lits de semence ne sont pas tous creusés à la main. Dans certaines régions, on utilise un tracteur.

Nous avons découvert que c’est cette combinaison des deux méthodes qui fonctionne le mieux. Le travail mécanique est rapide. Cependant, le travail manuel peut permettre de travailler des zones difficiles d’accès et fournit un revenu aux habitants pendant la saison sèche.

Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--25-of-38-
Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--24-of-38-

La température de 45 ºC nous a rappelé que, pour tous les habitants de la région du Sahel au Burkina Faso, l’ombre des arbres n’est pas un luxe, mais une réelle nécessité.

Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--35-of-38-

Merci de lutter contre la désertification grâce à vos recherches. Merci d’améliorer la fertilité des sols et la disponibilité de l’eau dans les régions les plus arides du Burkina Faso. Merci à vous, chers Ecosiens, pour les arbres et pour l’espoir qu’ils nous offrent.

Burkina-Faso-Trees-Reforestation-Ecosia--13-of-38-