Des arbres contre la faim au Sénégal

Sans le changement climatique, le monde serait plus sûr, plus sain et plus beau. Il serait aussi plus juste. Actuellement, ce sont les personnes les moins responsables de la crise climatique qui en subissent les plus grosses conséquences. Les pays industrialisés, en revanche, ont les ressources nécessaires pour s'adapter à la nouvelle réalité du climat... des ressources qu'ils ont acquises en utilisant (et en abusant) des ressources naturelles de la planète.

Le changement climatique au Sénégal

Pendant ce temps, au Sénégal, les agriculteurs doivent faire face à des températures trop élevées et à une sécheresse sans précédent due au changement climatique. En général, leurs exploitations fonctionnent en monoculture de maïs ou d'arachide. Ces monocultures ont été introduites par la colonisation (une injustice de plus) et reposent sur des pesticides et engrais toxiques. Elles épuisent les sols et sont mal adaptées pour résister au climat actuel du Sénégal. Lorsque les récoltes sont mauvaises, il n'y a rien d'autre.

Le rôle des arbres dans la justice climatique

Planter des arbres aide. Les arbres ne s'attaquent pas seulement à la crise climatique en faisant disparaître du CO2 de l'atmosphère (les arbres d'Ecosia capturent plusieurs milliers de tonnes de CO2 au quotidien). Ils aident également les communautés locales à s'adapter aux conséquences du changement climatique.

Au Sénégal, nous aidons les agriculteurs à planter des jardins-forêts, soit tout le contraire d'une monoculture. Dans un jardin-forêt, il peut y avoir jusqu'à 4 000 arbres (chacun jouant un rôle bien défini), qui poussent aux côtés d'une grande variété de fruits et légumes. Les arbres créent un microclimat protecteur, fournissant de l'ombre et de l'humidité pendant la saison sèche et protégeant les cultures du vent et des animaux.

Les jardins-forêts produisent de la nourriture plus abondante, plus diverse et plus saine que les monocultures. Ils permettent également aux cultivateurs d'accroître leurs revenus de 400 % en moyenne, un chiffre incroyable. Cette entrée d'argent supplémentaire permet aux familles de payer des choses essentielles comme les frais de scolarité et les dépenses médicales. Autre aspect crucial, les familles peuvent à présent produire et vendre des aliments tout au long de l'année, y compris pendant la saison sèche.

Les problèmes de malnutrition chutent donc considérablement. Notre partenaire local, Trees for the Future, a demandé aux agriculteurs sénégalais si leur famille souffrait parfois de la faim. 37 % des agriculteurs qui fonctionnent en monoculture ont répondu oui. Ceux qui ont un jardin-forêt depuis quatre ans ont tous répondu non.

Merci de planter avec nous

Les arbres que vous nous aidez à planter luttent contre le changement climatique, aident les communautés locales à s'adapter aux conséquences de celui-ci, et essaient de rectifier un héritage colonial destructeur. Regardez la vidéo plus haut pour voir comment un jardin-forêt a changé la vie d'une famille. Et merci de contribuer à rendre cette partie du monde plus sûre, plus saine et plus juste.



Installez Ecosia gratuitement et plantez votre premier arbre Ajouter Ecosia à x