Pourquoi l’huile de palme est-elle mauvaise pour l’environnement ?

Aucun arbre n’est mauvais en soi, mais la façon dont les hommes plantent des arbres peut s’avérer néfaste.

Plus de 25 % des forêts tropicales indonésiennes ont été déboisées et remplacées par d’immenses plantations d'huile de palme. Pourquoi l'huile de palme est-elle si mauvaise ? Parce que la faune locale ne peut pas survivre dans ces monocultures artificielles. De plus, les racines des palmiers absorbent de très grandes quantités d'eau, détruisant les sols.

Mais boycotter ou interdire l'huile de palme ne résoudrait pas le problème, ni pour la nature ni pour les hommes. La solution est plus complexe. Lisez la suite pour en découvrir davantage.

Qu’est-ce que l’huile de palme ?

L'huile de palme est une huile végétale qui provient du fruit du palmier, celui-ci pousse sur une sorte d’arbre bien spécifique : l’éleis de Guinée. Originaire de l'ouest et du sud-ouest de l'Afrique, il a été introduit par les colons néerlandais en Indonésie et en Malaisie à la fin du 19ème siècle.

À l’origine, les palmiers à huile poussaient dans les forêts tropicales, mais de nos jours, ils sont plantés et cultivés par l’homme, de manière à produire suffisamment d'huile de palme pour satisfaire la demande mondiale.

L’huile de palme, le combustible fossile vert

L'Union européenne représente à elle seule près de 50 % des importations mondiales d'huile de palme. L'UE, l’Inde et la Chine sont les plus gros consommateurs de cette huile végétale ; pourtant, ils n’en produisent pas. Leur besoin en huile est entièrement satisfait par l’importation.

74 % de l’huile de palme de l’UE sont importés de Malaisie et d’Indonésie, ce qui exerce une forte pression sur les forêts de ces pays.

Considérée à l'origine par la communauté internationale comme une alternative durable aux combustibles fossiles, l'Europe utilise 45 % de son huile de palme pour le biodiesel et 15 % supplémentaires pour produire de la chaleur et de l'électricité.

PalmOil_plantationgreenUne photo bien trompeuse : à première vue, les plantations d’huile de palme sont vertes et luxuriantes. Pourtant, l'huile de palme est l'une des principales causes de la déforestation en Indonésie.

Un produit sur deux contient de l’huile de palme

Essayez de vivre une journée sans huile de palme, c’est quasiment impossible. Les aliments transformés, les cosmétiques et même les vêtements contiennent de l'huile de palme.

Les propriétés de cet arbre et de ses fruits ont fait de l’huile de palme un élément essentiel de pratiquement toutes les industries :

  • Pour les grandes entreprises manufacturières, la culture de l'huile de palme est efficace. Contrairement à d'autres arbres, ce type de palmier pousse très rapidement et très facilement.

  • Les fruits de l’huile de palme peuvent être récoltés toute l’année, ce qui leur confère le rendement le plus élevé par acre de toutes les cultures d’oléagineux. Pour vous donner un point de comparaison, les fruits de palme produisent huit fois plus d'huile que le soja.

  • L'huile de palme est également d’un usage extrêmement polyvalent. Plus saine que les autres huiles végétales, elle peut créer de la mousse dans les shampooings et possède un point de fusion idéal pour créer des cosmétiques tels que les rouges à lèvres. Elle est utilisée sous forme de biocarburant pour les voitures et elle est même présente dans le fourrage pour animaux.

_N112259Le fruit de l'huile de palme est déjà très gras à l'extérieur. Cela facilite l'extraction de l'huile et sa transformation à l'échelle industrielle.

Ce qu’il faut savoir sur l'huile de palme

L'industrie de l'huile de palme a eu un impact considérable sur les forêts tropicales de l'Asie du Sud-Est. Ces nouvelles monocultures artificielles ont causé des dommages environnementaux à l’échelle locale mais aussi mondiale. Notre consommation actuelle de produits contenant de l'huile de palme n'est pas durable.

Voici les principales raisons pour lesquelles les plantations d'huile de palme sont mauvaises pour l'environnement :

  • Les plantations d’huile de palme libèrent des grandes quantités de CO2 dans l'air lorsque les forêts tropicales sont défrichées. Par ailleurs, les sols des forêts tropicales absorbent environ 45 % du carbone terrestre mondial, raser les forêts équivaut à lancer une bombe au carbone.

  • Les plantations d’huile de palme accélèrent la hausse des températures mondiales : les arbres, en particulier les vieux arbres des forêts pluviales primaires, absorbent le plus de carbone au monde.

  • Les plantations d’huile de palme menacent 193 espèces animales qui sont en danger d’extinction, voire en danger critique d'extinction, par exemple l’orang-outan de Sumatra ou de Bornéo (source : L’Union internationale pour la conservation de la nature).

_N119438Au cours des 10 dernières années, les orangs-outans ont diminué de 50 % en raison de la perte d'habitat due au défrichement des forêts pour les plantations d’huile de palme.

Pourquoi boycotter l'huile de palme n'est pas la solution ?

L’huile de palme représente environ 10 % de toutes les exportations indonésiennes et 5 % des exportations malaisiennes, ce qui en fait leur principal produit d’exportation agricole.

Environ 4 millions de ruraux indonésiens en dépendent directement, et si on monte dans la chaîne d'approvisionnement de l’huile de palme, on estime que 17 millions de personnes supplémentaires tirent leur revenu de cette industrie.

L'huile de palme a un impact considérable sur la vie des agriculteurs locaux, qui ont cédé leurs terres à d'énormes entreprises.

Souvent, des parcelles entières sont vendues aux entreprises qui produisent l’huile de palme, en échange d’argent dont les petits agriculteurs ont tant besoin pour la nourriture, la santé ou encore l’éducation de leurs enfants.

Souvent, les communautés locales se voient promettre des routes pour accéder aux hôpitaux les plus proches. Cependant, ces routes ne sont généralement pas entièrement construites par les entreprises et ressemblent plutôt à des chemins de boue.

Ecosia-Borneo_Fotos-Julien-192En Indonésie, des familles rurales entières travaillent dans le secteur de l'huile de palme. Les grandes entreprises offrent de l'argent facile aux communautés pour la construction de routes, pour l'éducation ou la santé de leurs enfants.

_N111991

C’est pourquoi chercher des alternatives à l’huile de palme est une nécessité.

Rien ni personne ne peut effacer les dommages causés. La solution à l'huile de palme nécessite un changement structurel plus important impliquant les consommateurs, les grandes entreprises ainsi que les institutions nationales et transnationales.

Si nous voulons inverser la tendance actuelle, nous devons créer des alternatives à l'huile de palme pour offrir à ces communautés un revenu provenant de différentes cultures et de différents produits forestiers.

Un moyen simple de lutter contre l'huile de palme

Ecosia est en train de reboiser d'anciennes plantations d'huile de palme à Sumatra avec l'argent généré par vos recherches internet. À Bornéo, Ecosia aide également à trouver des revenus alternatifs à l'huile de palme.

En permettant aux agriculteurs de vivre à nouveau de la forêt sans l'endommager, nous nous attaquons directement au problème de l'huile de palme et aidons à la fois les hommes et la nature.

Nous avons besoin de votre aide pour reboiser l’Indonésie et protéger ses dernières forêts tropicales humides, qui abritent les derniers orangs-outans de Sumatra et de Bornéo.

Si ce n'est déjà fait, installez l'extension Ecosia et téléchargez notre application !

Trees_palmoilEn plantant des arbres sur d'anciennes plantations d'huile de palme, les utilisateurs d'Ecosia participent à trouver des alternatives à l'huile de palme.



Installez Ecosia gratuitement et plantez votre premier arbre Ajouter Ecosia à x