Comment faire face à l'anxiété climatique ?

La crise climatique vous empêche de dormir la nuit ? Vous n'êtes le pas seul. Nous vivons une période d’urgence climatique, et un sentiment croissant de panique émerge dans notre société. C’est ce que l’on appelle le phénomène d’« éco-anxiété » ou d’« anxiété climatique ».

Qu'est-ce que l'anxiété climatique ?

Chaque jour, nous entendons de terribles nouvelles aux informations sur la gravité de la crise climatique. Les faits sont connus, et pourtant les émissions de carbone ne cessent d’augmenter. Il est important de s’informer, mais les nouvelles inquiétantes et le manque d'action des dirigeants mondiaux peuvent parfois nous laisser désemparés et complètement dépassés. Voici comment garder le moral face à cette menace existentielle.

Trouvez votre voie

Débarrassez-vous de vos pensées anxieuses en en parlant. Il est réconfortant de savoir que vous n'êtes pas seul et que beaucoup de gens ressentent la même chose que vous. Parlez-en à des amis, participez aux grèves pour le climat et envisagez de rejoindre un groupe d'action, tel que Extinction Rebellion. En rencontrant des personnes qui partagent vos idées, vous gagnerez en confiance. Vous pouvez également trouver du soutien et des informations en ligne pour entreprendre des actions plus importantes, comme éviter la « fast-fashion », devenir végétarien ou végétalien, décider de ne pas avoir d'enfants…

« Être impliqué au sein d'une communauté solidaire fait toute la différence. », déclare la thérapeute Rosemary Randall à Ecosia. « Cela atténue fortement le sentiment d’impuissance. »

Faites le tri dans les infos

Lire des articles en ligne au sujet du changement climatique vous tient informé. Mais si le flot quotidien de mauvaises nouvelles vous déprime, songez à en lire moins. Désactivez les notifications de votre téléphone afin d'être pleinement conscient lorsque vous décidez de lire un article. N'oubliez pas que les gros titres terrifiants sont utilisés pour vendre. Tournez-vous plutôt vers des études scientifiques qui donnent un point de vue moins sensationnaliste.

Lisez ces livres

Le savoir est le pouvoir. Tenez-vous informé en lisant les voix qui font autorité, des voix qui exposent les menaces, mais qui proposent également des solutions concrètes et réelles face à la crise climatique. Nous vous recommandons de lire Tout peut changer de Naomi Klein, Drawdown : comment inverser le cours du réchauffement planétaire de Paul Hawken, Ceci n'est pas un exercice de Extinction Rebellion. Il est frustrant de savoir que de nombreuses solutions pour lutter contre le dérèglement climatique existent déjà, mais c’est aussi un bel espoir pour notre futur.

Procédez à un changement

Il est facile de se sentir impuissant face à l'extinction massive des espèces et la hausse des températures. Vous n’êtes pas le seul à hausser les épaules en vous demandant : « De toute façon, comment pourrais-je faire pour arrêter ça ? ». Rappelez-vous que personne n’est trop petit pour faire la différence. Greta Thunberg était une solitaire inconnue il y a à peine un an et son engagement fait maintenant la « une » des journaux. Inspirez-vous d’elle et vous aussi soyez à l’initiative d’un mode de vie positif. En arrêtant de manger de la viande ou de prendre l’avion, vous pouvez à votre tour donner l'exemple et encourager les autres à faire de même. Votre raison d'être et votre estime de soi seront reboostées et cela apaisera votre anxiété.

« Opérez un changement dans votre mode de vie en fonction de ce que vous savez », conseille Rosemary Randall. « Faites quelque chose, agissez de quelque manière que ce soit. Vous pouvez aussi bien écrire des lettres à votre député, signer des pétitions en ligne ou vous impliquer sur votre lieu de travail pour vous assurer qu'ils réduisent leurs émissions. Trouvez votre propre manière d’agir et contribuez aux solutions et non aux problèmes. »

Ne vous blâmez pas

Le discours qui accompagne la crise climatique fait peser la responsabilité sur l'individu. Chacun d'entre nous peut, à son échelle, avoir un impact fort, mais nous devons aussi maintenir la pression sur les gouvernements et les grandes industries responsables de la crise. Ceux qui sont au pouvoir ont ignoré les avertissements des scientifiques en faveur de leurs propres intérêts. Ayez de la compassion à l’égard de ceux qui ne sont pas aussi actifs que vous et exercez plutôt la pression sur les pouvoirs en place.

Soyez créatif

Combattez votre anxiété en vous absorbant dans une tâche qui peut également profiter au mouvement climatique. Pourquoi ne pas essayer de créer vos propres illustrations comme les designers d'Adapt, de lancer un blog ou de créer des moyens attrayants et originaux de présenter les données sur la crise climatique ? Partagez votre travail sur les médias sociaux pour sensibiliser et inciter les autres à agir.

Parlez à un professionnel

Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide à des professionnels. Des médecins, des psychologues peuvent vous aider à développer les outils nécessaires pour faire face à vos pensées et à vos peurs écrasantes. Rosemary Randall dit que l’anxiété climatique est une expérience difficile dont on peut s’extirper en parlant à des gens à l’écoute : « Certaines personnes peuvent se retrouver isolées avec le sentiment d'une perte d'identité. Il est alors très important d’en parler », dit-elle.

Et un mot sur l'espoir…

Ceux qui défendent le statu quo ont laissé tomber la planète. Mais la jeunesse s’engage en faveur de la politique climatique, ils sont toujours plus nombreux à rejoindre le mouvement qui ne fera que s’amplifier lorsque ces milliers de jeunes, qui font aujourd’hui la grève de la planète, seront demain en âge de voter et de travailler. Le changement est en marche !



Installez Ecosia gratuitement et plantez votre premier arbre Ajouter Ecosia à x