Canicule 2020 : les forêts européennes sont-elles capables de survivre ?

Selon une étude publiée par la revue Nature, les grandes sécheresses estivales de 2018 et 2019 ont sérieusement affaibli les forêts et terres arables européennes.

Les conséquences de ces sécheresses sont à présent bien visibles. Une sécheresse de même ampleur avait déjà frappé l'Europe en 2003, mais la végétation s'en était remise rapidement. Cette fois-ci, les forêts européennes ne récupèrent pas assez vite.

Pourquoi la canicule menace les forêts européennes

Aujourd'hui, la canicule qui touche le continent européen menace particulièrement les forêts d'Europe de l'Ouest et d'Europe centrale.

En Allemagne par exemple, plus de 1 % des forêts ne se sont pas remises de la canicule de l'été dernier. Et environ 97 % d'entre elles ne sont pas prêtes à affronter les futures conséquences du changement climatique.

Les forêts européennes peuvent-elles survivre au changement climatique ?

L'étude publiée dans la revue Nature montre qu'au cours des décennies à venir, les sécheresses extrêmes se généraliseront en Europe et continueront à affecter la fertilité des sols et la biodiversité.

Mais il y a encore de l'espoir.

Car si on se penche sur la question, on voit émerger une tendance : les arbres qui sont morts l'année dernière en Allemagne faisaient majoritairement partie de plantations d'espèces non indigènes. En comparaison, la plupart des forêts naturelles du pays ont survécu à la sécheresse.

Qu'est-ce que ça signifie ? Que nous devons exiger un changement de paradigme sur la façon dont nos gouvernements envisagent et traitent les forêts. Plutôt que d'être vues comme de simples sources de bois et de papier, elles doivent être considérées comme des écosystèmes vivants et complexes.

Regardez notre vidéo pour en savoir plus et découvrez des suggestions sur ce que nous pouvons faire pour protéger les forêts du monde entier.



Installez Ecosia gratuitement et plantez votre premier arbre Ajouter Ecosia à x